Le village laotien

A mi-chemin de l'allée des séquoias, un village asiatique, entièrement construit par un membre du personnel d'origine laotienne et son équipe, restitue fidèlement l'architecture et la décoration de l'habitat traditionnel Lao.

Le village Laotien et la rizière

Les plantations qui entourent le village s'inspirent aussi des paysages asiatiques et des espèces végétales propres à cette région du Laos : bananiers, taros (tubercule exotique), cannes à sucre, nous rappellent que le potager ne se travaille pas partout de la même manière dans le monde et que le comestible cohabite parfaitement avec l'ornemental.

Les différents usages du bambou

Le bambou comme matériau de construction

Le bambou est un matériau très solide du fait qu'il est creux. Il  est encore utilisé de nos jours dans la construction des bâtiments. Le bambou est aussi robuste que l'acier et peut même servir à armer le béton ! il remplace alors les tiges métalliques. En effet, les tiges de bambous offrent une résistance exceptionnelle pour un poids réduit (tige creuse), le bambou concurrence alors l’acier qu’il remplace dans la mise en place d’échafaudage. Le bambou est aussi utilisé comme matière première.

Aujourd'ui encore, des architectes célèbres comme Simon Vélez, l'utilisent dans la construction contemporaine. Si vous souhaitez en découvrir davantage sur son travail, nous vous conseillons son ouvrage 'Grow your own house'.

Les objets fabriqués en bambou

Une multitude d’objets à usage quotidien est fabriquée en bambou. On dénombre plus de 12 000 utilisations du bambou, un livre recense ces usages : 'The book of bamboo', de David Farrelly.

Il est le matériau idéal pour la vannerie et la confection de récipients à usage domestique ; plats, verres, ustensiles de cuisine mais aussi pour les meubles.

Il a servi aussi au support pour l’écriture. Il est largement utilisé dans la confection des instruments de musique. Le bambou sert à tout !